Rechercher
  • Maison de la famille

40 000 $ pour bonifier l’offre d’activités de halte-garderie communautaires


Saint-François, le 9 août 2021 – Au nom du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, la députée de Saint-François, Geneviève Hébert, annonce l’octroi de 40 000 $ dans le cadre du Programme de soutien financier à la bonification de l’offre d’activités de halte-garderie communautaires en contexte de pandémie de la COVID-19.


Ce programme appuie les organismes communautaires qui souhaitaient augmenter la fréquence ou la durée de leurs activités de halte-garderie d’ici au 31 mars 2022, afin de pallier les impacts de la pandémie sur les familles. Les deux organismes subventionnés dans Saint-François sont la Maison de la famille de la MRC de Coaticook et le Réseau d’appui aux familles monoparentales et recomposées de l’Estrie (RAME).


« Un meilleur accès aux activités de halte-garderie communautaires favorise notamment la participation des femmes au Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation ou à d’autres mesures d’Emploi-Québec visant à soutenir l’intégration en emploi par la requalification et le rehaussement des compétences », commente Mme Hébert.


La bonification de 20 000 $ au Réseau d’appui aux familles monoparentales et recomposées de l’Estrie lui permet de récupérer les 7 semaines fermées à cause de la pandémie et d’ouvrir 5 jours au lieu 4 et 40 heures au lieu de 28 par semaine. « Le Réseau peut ainsi accueillir un minimum de 8 enfants au lieu de 3, explique la directrice générale, Lucie Roch. L’argent servira à intégrer des enfants issus de familles immigrantes ou qui ont des besoins particuliers et à assurer la stimulation nécessaire à leur développement. »


La bonification de 20 000 $ à la Maison de la famille de la MRC de Coaticook lui permet d’offrir du répit pendant l’été et l’ajout de blocs de répit à l’automne et l’hiver. Cela représente une augmentation de 944 heures et un service à une quarantaine de familles supplémentaires. « Le soutien financier aide à mieux répondre à la hausse des besoins urgents des parents de notre région. Le répit offert prévient l’épuisement et l’isolement des parents tout en favorisant le développement des enfants », souligne Corinne Hamelin, directrice générale.


Source : Gaston Stratford, attaché de presse Circonscription de Saint-François

3 vues0 commentaire